Expatriés : pas besoin de rentrer en France pour investir dans l’immobilier français

Une majorité d’expatriés prévoient d’investir dans l’immobilier français dans les prochaines années. Ainsi, les expatriés préfèrent généralement investir en France plutôt que dans le pays dans lequel ils vivent. Cependant, n’est-il pas trop compliqué d’investir quand on vit loin de la France ?

La distance ne rend-elle pas les choses plus difficiles ? En réalité, vous pouvez effectuer les différentes démarches sans bouger du pays où vous êtes installé, c’est-à-dire sans même revenir en France un seul instant. On vous explique comment. 

Emprunter depuis l’étranger c’est possible

En tant qu’expatrié vous n’aurez pas de difficultés quelconques par rapport à un résident français, pour emprunter auprès d’une banque française. En effet, étant donné que vous avez la nationalité française, obtenir un prêt immobilier n’est pas plus compliqué. Dans tous les cas, si un expatrié investi dans le domaine immobilier, les avantages sont nombreux.

Par contre, il arrive que les banques proposent un taux légèrement plus élevé pour les expatriés. Prenez bien le temps de comparer les différents établissements de crédit pour choisir celui qui offre les meilleures conditions d’emprunt. Et si vous n’avez pas le temps pour effectuer ce comparatif, vous pouvez passer par un courtier immobilier.

Que ce soit la banque ou le courtier, vous pouvez le contacter à distance par mail, chat, téléphone…

Pas besoin de rentrer pour visiter les biens immobiliers

Finalement, on peut penser qu’il est indispensable de rentrer quelque temps en France le temps de visiter le ou les biens immobiliers que nous avons ciblé. En, réalité, vous pouvez très bien effectuer votre investissement sans visiter le bien et sans que cela ne soit risqué.

Le but est de demander un maximum de détails au promoteur immobilier : plan détaillé, photos, vidéos, comptes rendus précis… Certains biens peuvent même être visités à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

Pensez aussi à bien vous renseigner sur le quartier, les infrastructures présentes, les futurs projets de construction

Vous pouvez passer par un intermédiaire qui s’occupera de toutes ces démarches à votre place. Sachant que plus vous opterez pour un bien récent et plus vous réduisez le risque de mauvaise surprise. Et si vraiment les visites vous semblent essentielles, vous pouvez éventuellement demander à un proche.

Pas besoin de rentrer pour conclure l’achat

Grâce à internet et aux différentes technologies associées comme la signature électronique, on peut désormais conclure un contrat d’achat de bien immobilier sans avoir à se déplacer. Concernant l’acte authentique, une signature par procuration est la meilleure solution.