Levée de fonds : ne la jouez plus petit bras!

Certains projets sont d’une telle envergure qu’il peut être nécessaire de faire appel à des financements extérieurs afin de les mener à bien. Il y a différentes manières de procéder pour qu’une telle entreprise soit une réussite.

Les crowdfunding

Actuellement, il existe de nombreux sites web qui permettent aux internautes d’initier différents projets et de faire appel aux membres des sites en question pour les financer. Par exemple, des chanteurs français comme Grégoire ont été parmi les premiers à voir leur album produit et financé par une campagne de crowdfunding.

Le principe est simple : vous trouvez une idée intéressante et rentable, et vous créez une campagne de crowdfunding pour en trouver les fonds de financement. Un objectif est fixé sur une durée déterminée, et si l’objectif en question est atteint, le projet est initié, autrement, les investisseurs initiaux sont remboursés.

Si cette alternative est attrayante, car facile d’accès et présentant des risques peu importants pour les investisseurs, elle se limite majoritairement aux startups qui n’en sont encore qu’à leur stade d’incubation.

Les business angels

Il se trouve des investisseurs disposant de fonds importants, et qui cherchent des idées innovantes en lesquelles investir. Comme on peut s’y attendre, ces business angles attirent un nombre élevé de projets parmi lesquels ils doivent choisir les heureux élus qui bénéficieront d’un financement.

La compétition pour recevoir un financement de cette manière est assez compétitive, dans la mesure où vous êtes confrontés à plusieurs milliers de startup.

Afin de vous démarquer, il vous faut optimiser le processus de demande de financements ; en premier lieu, vous devez assurer la qualité de votre business plan avant de l’envoyer à des investisseurs.

Si votre business plan vous mène des rendez-vous avec les business angels, assurez-vous de bien faire la présentation de votre projet. Egalement, assurez-vous de trouver une réponse aux questions qu’on vous posera par rapports aux potentielles failles de votre projet, ou votre réaction face à différentes situations de crise.

L’option « conseiller en levée de fonds »

Faire appel à une personne spécialisée dans la levée de fonds peut être une manière de mettre toutes les chances de votre côté. En effet, un tel spécialiste sera largement expérimenté dans le domaine de financement des startups. Il pourra ainsi vous apporter différentes critiques constructives par rapport à vos produits et services, et vous indiquer quoi modifier pour plaire aux investisseurs.

Le principal inconvénient est généralement le prix d’une telle opération. Outre une rémunération de base allant de 5000 à 10 000 euros, vous devrez également lui accorder environ 5% des fonds levés, s’il parvient effectivement à vous trouver un financement. Tout cela, un tel professionnel échoue rarement à trouver des fonds pour ses clients, et il s’agit simplement de bien choisir votre prestataire.